Sunday, October 08, 2006

Histoire de Tanger

Tanger vue aerienne TANGER, Tandja en arabe, tout au nord de l'Afrique, face à la pointe de l'Europe, se trouve au croisement de l'Océan Atlantique et de la Mer Mediterranée, dans une baie, entre le Cap Spartel et le Cap Malabata.Cette position exceptionnelle, et stratégique, a fait pendant longtemps de TANGER un lieu de convoitise où se sont succédées plusieurs civilisations et cultures.


HISTOIRE DE TANGER


Histoire de Tanger - La Mythologie
Si l'on se fie à la mythologie grecque, la ville de Tanger aurait été fondée par le Géant Antée,fils de Poséidon et de Gaia et devrait son nom à TINGO (ou TINGA !), femme du fondateur. Antée trouvait sa force au contact de la terre, Hercules l'étouffa en le maintenant en l'air. Le tombeau d'Antée serait une colline proche de Tanger, le CHARF.

Histoire de Tanger - La Préhistoire
La préhistoire de Tanger est mal connue. Cette remarque est valable pour tout le nord de l'Afrique. Les travaux réalisés jusqu'à aujourd'hui montrent une présence d'hominiens à partir du Pléistocène supérieur (Atérien). Des sites d'industries lithiques furent retrouvés ainsi que des fossiles humains.Vers -50.000, la région abritait une population Néanderthaloïde semblable à celle de l'Europe voisine. Des restes de cette époque ont été retrouvés à Mougharet El-Aliya, à 13 km au sud-ouest de Tanger. Cet hominien que l'on peut qualifier d'atérien (l'équivalent de l'homme de Néanderthal) avait créé une organisation sociale avancée et fabriquait des outils.Entre -20.000 et -9.000, s'est développée la civilisation ibéro-maurusienne caractérisée par une pensée métaphysique et esthétique.

Histoire de Tanger - L'époque Phenicienne et Carthaginoise
Après une présence Phénicienne, dont il subsiste 2 petites nécropoles, la ville fut réellement fondée au IVe siècle avant J.C., par les Carthaginois qui en firent un comptoir (Tingi).

Histoire de Tanger - L'époque Romaine
En 146 avant J.C., à la chute de Carthage, la ville est rattachée à la Maurétanie et devient une colonie romaine (Tingis) liée à la province d'Espagne. Tanger prend une telle importance, qu'elle devient, vers le 3ème siècle après J.C., la capitale de la Maurétanie Tingitane. Au 5ème siècle, Tanger est occupée par les Vandales. Libérée sous le règne de Justinien, au début du 6ème siècle, elle est rattachée à l'empire byzantin.

Histoire de Tanger - L'époque arabe
Le général omeyyade Moussa Ibn Noussaïr s'intéresse à Tanger pour sa position stratégique et c'est de là qu'en 711, commencera la conquête de l'Espagne par les troupes de Tarik Ibn Ziad, à qui Gibraltar,entre autres, doit son nom (Djebel Tarik la montagne de Tarik). Pendant les 5 siècles qui suivent, les dynasties du Maroc, les Arabes d'Egypte, de Tunisie et d'Espagne se disputent la souveraineté de Tanger. Les Idrissides, maîtres de Volubilis, les Omeyyades d'Espagne,s'affrontent à son sujet pendant plus d'un siècle. Au milieu du 10ème siècle, les Fatimides de Tunisie y étendent leur autorité. En 1.075, les Almoravides en deviennent maîtres jusqu'en 1149 date à laquelle la ville passe aux Almohades. Elle s'inféode aux Hafsides de Tunis avant de devenir Mérinide en 1.274.

Histoire de Tanger - L'époque Portugaise et Anglaise
Après 3 tentatives et 3 échecs, les portugais s'en emparent en 1471 et l'occupent pendant un siècle après lequel les Espagnols s'en emparent, pour la perdre aussitôt au profit du Portugal, avant d'être cédée à l'Angleterre en 1661 comme dot apportée par Catherine de Bragance à son époux Charles Il. Dès 1679 Moulay Ismàil (Empire Cherifien Alaouites) entreprend le siège de Tanger qui lui est abandonnée en 1684, sur décision de Charles II estimant son occupation par les troupes anglaises inutile et beaucoup trop coûteuse.

Histoire de Tanger - Tanger la ville internationale
Les rivalités européennes pour le contrôle de la ville, porte entrouverte sur le Maroc, démarrent en cette fin de XIXe siècle. La France, l'Espagne, l'Angleterre, l'Allemagne multiplient les missions diplomatiques et commerciales pour placer leurs pions mettant la ville au centre des rivalités internationales.
En 1880, la convention de Madrid tente de définir les relations entre les grandes puissances au sujet du Maroc. Poussé par le Chancelier BULOW qui entend rappeler de façon, sensationnelle, que l'Allemagne ne se laissera pas mettre à l'écart et que la France ne peut modifier l'état politique du Maroc sans l'autorisation d'une nouvelle Conférence internationale, Guillaume Il débarque le 31 mars 1905 du Hohenzollern à Tanger pour quelques heures et dénonce, après un entretien avec l'oncle du sultan, les visées françaises et espagnoles sur le Maroc , ce qui provoque une crise diplomatique.
En 1906, la conférence d'Algésiras redéfinit les positions de chacun en Afrique reconnaissant l'indépendance du sultan et affirmant l'égalité des signataires dans le domaine économique. En 1923 les négociations aboutirent à en faire une zone internationale.
Le 24 juillet 1925, le statut définitif de Tanger est signé par l’Angleterre, l'Espagne, la Belgique, la Hollande, les Etats-Unis, le Portugal, l’Union Soviétique et la France, auxquels se joindra l’Italie un peu plus tard.La Légation de France La ville possède désormais son autonomie financière. On la dote d'une administration internationale, en particulier d'une assemblée législative, composée de trente fonctionnaires internationaux désignés par leurs consuls respectifs et de neuf Marocains.En juin 1940, après la défaite française, les troupes nationalistes Espagnoles occupent Tanger et permettent, en mars 1941, l'installation du consulat allemand à la mendoubia (résidence du Mendoub) où flotte le drapeau nazi. En mars 1944, l'Espagne fait partir le consulat allemand de la mendoubia avant de retirer, le 9 octobre 1945, ses troupes de Tanger qui retrouvera son statut international.

Histoire de Tanger - Tanger, La Ville Marocaine
Le 10 avril 1947, le Sultan Mohamed V, accompagné du Prince Héritier Moulay Hassan, prononce à Tanger le premier discours qui fait référence à un Maroc unifié et indépendant rattaché à la nation arabe.En 1956, avec l'indépendance du Maroc, la conférence de Fedala (8 au 29 octobre) rend Tanger au Maroc. Une charte royale maintient la liberté de change et de commerce jusqu’en 1960, année où le gouvernement marocain abolit les avantages fiscaux et Tanger se retrouve avec un statut identique à celui des autres villes du royaume. Afin d'éviter une fuite importante des capitaux, Le port de Tanger est doté d'une zone franche.

HISTOIRE DE TANGER

Friday, March 03, 2006

Les meilleurs sites sur "Tanger"

Tanger Maroc
Hotels et riads de luxe à Tanger. Prix négociés, réservez online !
www.maroc-selection.com

Tanger
Saisissez les Bonnes Affaires sur les Séjours à Tanger !
voyages.kelkoo.fr/Tanger

Tanger
Tous les Vols, Hôtels et Séjours sont passés à la Loupe sur Mr Prix
voyage.monsieurprix.com/

Tanger
L'Espagne et ses plages dès 320 € Comparez et offrez-vous du rêve !
www.partirpascher.com

Le Site de Tanger
Tout pour votre Séjour,Loger,Sortir,Ferry,Excursion,Investir,Imobillier
www.tangerpratique.com

Tanger
Comparez Et Trouvez Votre Billet D'Avion Sur MonGenie. N'Hesitez Pas
MonGenie.com/Billet_Avion

Visitez le Maroc
Partez au Maroc à Petit Prix Des Resultats à votre recherche !Voyage à Tanger
Maroc.vol-pas-cher.info

Billets d'avion Tanger
Tanger à prix canon Vols à tarifs bradés, promos !
www.touteslesoffres.com/voyages

Mots clés plus demandés :
tanger, hotel tanger, billet avion tanger, afrique maroc tanger, immobilier tanger, sete tanger, vol tanger, la mafia a tanger, ferry sete tanger, tanger maroc, port tanger, photo tanger, paris tanger, logement a tanger, billet bateau sete tanger, ville de tanger, algeciras tanger, maroc tanger, bateau sete tanger, tanger immobilier, encg tanger, mnar park tanger, sejour tanger, consulat de france a tanger, tanger hotel, tanger sete, tarifa tanger, maison vendre tanger, tanger 2006, hotel tanger maroc journal de tanger, traversee algesiras tanger, tanger photo, achat de billet de bateau, sete tanger, voyage a tanger, meteo tanger, bateau tanger, achat de billet de bateau tanger, sete hotel tarik tanger, appartement a tanger, tanger immobilier maroc, algesiras tanger, traversee sete tanger, zone franche de tanger, fst de tanger, hotel movenpick tanger, tanger paris, location voiture tanger, sete tanger en bateau, aeroport de tanger, movenpick tanger, carte tanger, tanger med, hotel continental tanger, residence tanger, skyblog tanger, tanger algeciras, voyage bateau biladi sete tanger,les plage de tanger riad a tanger, billet bataux algeciras tanger, vacances tanger, algeciras tanger, bateau tarif, consulat d espagne a tanger, emploi tanger, hotel robinson tanger ,...

Saturday, February 25, 2006

Développement économique de la ville de Tanger

Demain Tanger
L’investissement étranger dans le nord est en plein essor, il s’agit essentiellement des Espagnols qui sont plus d’une centaine d’entreprises ibériques opérant dans divers secteurs.
Tanger aujourd’hui, c’est une ville qui ploie sous le poids de contraintes énormes, démographie galopante, investissements timides, un parc hôtelier qui attend une mise à niveau urgente et un tourisme qui s’éveille à peine d’un long sommeil. Malgré tout cela les clignotants sont au rouge et l’avenir appartient désormais à la capitale du Nord . La volonté royale de faire de Tanger un pôle de croissance pour le nord est en train d’être concrétisée par une série de chantiers.
Porte de l’Europe, Tanger possède tous les atouts, des infrastructures exceptionnelles, une position stratégique et une tradition de centre d’affaires héritée de son ancien statut de zone franche internationale renforcée par l’instauration en 1993 de la zone financière offshore, la ville est en train de subir un lifting qui se traduit sur le terrain par des projets très ambitieux qui ne manqueront pas d’avoir des retombées positives non seulement sur la région de Tanger mais également sur toute la région Nord du pays. Il s’agit du nouveau port situé sur l’atlantique, le gazoduc Maghreb-Europe, l’autoroute Casablanca- Tanger, la rocade qui reliera la ville à Saîdia, la zone industrielle de Gzenaya et la zone franche de Tanger.

Partage
Pour ce qui est de l’industrie, plus de 500 unités industrielles se partagent le gros du travail avec une préférence marquée pour le textile et ses dérivés. Pour ce qui est du tourisme, Tanger est un passage obligé pour estivants nationaux et étrangers. La cité cosmopolite accueille du 27 au 30 septembre 2001 le Forum Méditerranéen du Tourisme. Organisé par la chambre de Commerce d’Industrie et des services de Tanger, le Méditour est un véritable salon qui devrait déboucher sur la conclusion de plusieurs accords multi-sectoriels.
Placé sous le thème “complémentarité et partenariat", cette rencontre devra connaître une participation massive des professionnels étrangers. Le tourisme qui reste le bras armé du développement de la ville dispose d’une quarantaine d’hôtels classés, d’un village de vacances, d’un club de sports équestres et d’un terrain de golf de 18 trous. L’essor du tourisme qui reste prioritaire dans le schéma de développement de Tanger reste pourtant tributaire d’une mise à niveau urgente d’un parc hôtelier en grande majorité déjà bien amorti. Au cours de la réunion du 11 juin 2001avec les autorités locales de la ville, les responsables du GRIT ont tiré la sonnette d’alarme rappelant que le taux d’occupation des hôtels est d’à peine 20% actuellement.

Obsolescence
Pour le GRIT, Tanger a besoin d’une campagne de promotion estimée à 16 millions de Dh. Obsolète, le parc hôtelier a besoin d’une mise à niveau qui ne peut faire l’économie d’un coup de main des pouvoirs publics. Sur la question, le GRIT cherche à obtenir du ministère des Finances des avantages fiscaux pour mener à bien la mise à niveau du parc hôtelier. Alors que la Caisse Centrale de garantie avait reçu instruction pour garantir toute demande de crédit émanant des opérateurs touristiques du Nord.L’investissement étranger dans le nord est en plein essor, il s’agit essentiellement des Espagnols qui sont plus d’une centaine d’entreprises ibériques opérant dans divers secteurs.
Un investissement étranger qui privilégie des secteurs comme la confection, la promotion immobilière, la construction, la pêche, l’export, le tourisme et le transport sous toutes ses formes. Installées à Tanger depuis longtemps, la plupart de ces entreprises ont drainé d’autres activités économiques. Une entreprise espagnole vient de remporter le transport urbain et Vivendi a décroché le contrat pour l’assainissement sous forme de concession sur 25 ans suite à un appel d’offre lancé par la CUT. Un investissement de 4 milliards de Dh qui comprend plusieurs aspects: une station d’épuration pour Tanger et Asilah, une infrastructure de transfert des eaux vers l’oued Lihoud et une extension pour desservir un ensemble de quartiers.
Ce à quoi il faut ajouter un programme de réhabilitation du réseau d’assainissement. Sans compter les eaux pluviales qui seront canalisées pour éviter les inondations en période de fortes précipitations. La concession prise en charge par Vivendi prend également en charge l’eau courante et l’électricité. Mais le projet le plus important reste la dépollution de la baie de Tanger. Ce qui va mettre fin aux désagréments dus à la pollution qui bloquaient sérieusement le développement touristique sur la baie de Tanger.

Souffle
Autre atout majeur de Tanger, c’est qu’elle reste un point de passage obligé aussi bien pour les MRE qui rentrent au pays que les touristes européens. Le travail intensif mené par la fondation Mohammed V pour les MRE a considérablement amélioré les conditions d’accueil à Tanger. Ici plus qu’ailleurs, on compte sur l’apport des immigrés pour donner un nouveau souffle à l’investissement. On sait que les M.R.E. sont confrontés à chaque séjour estival au Maroc à la dure réalité de l'arbitraire administratif. C’est pour cela que la création des conditions favorables au renforcement du rôle des M.R.E. dans le développement économique local et régional au Maroc, et dans la promotion des échanges entre les pays de séjour et le pays d'origine reste à l’ordre du jour.
Une amélioration du traitement réservé aux Marocains émigrés par l'administration marocaine à l'extérieur et à l'intérieur du pays qui passe par la création de structures d’accueil au niveau des provinces pour l'information, le conseil et la facilitation des démarches administratives. A Tanger la CCIS organise une série de rencontres avec les immigrés pour sensibiliser les MRE aux opportunités d’investissements qu’offre la ville du détroit. Ainsi la ville de Tanger est bien partie pour constituer bientôt un pôle de croissance économique non seulement pour le nord du pays mais également pour tout le Maroc.
La ville de Tanger

Saturday, February 18, 2006

TANGER - LA VILLE DE L' ART

Tanger- La Ville de l'Art

La ville de Tanger nous a donné quantité de noms célèbres dans l’Art.
Le domaine musical a été particulièrement bien représenté et dans différents styles (moderne, populaire, traditionnel comme L’Ghaïta Jabalyia sans oublier la musique andalouse.

A Tanger, existent plusieurs courants de musique andalouse.
Quelques grands noms ont jalonné cette musique : Cheikh Ahmed Zitouni, Mohamed Larbi Lemrabet, feux hadj Taïeb Larbi, Cheikh Driss El Zenaki et Sidi Mohamed Lamrani.
De ces noms, de ces courants, de ces écoles, émerge un artiste immense,
Abdesslam Khaloufi.
  • Licencié en Littérature en arabe
  • Professeur de Langue et Littérature arabes
  • Joueur émérite de oud
  • Voix belle
  • Devenu aujourd’hui Chef d’orchestre des Nuits de la Musique Arabe, « Layali Annagham Musica el Arabia ».
  • Cet artiste fécond porte en lui la musique andalouse et la musique populaire au nord du Maroc.
  • Il a rajouté à son arc l’Art soufi , musique sacrée s’il en est. Brièvement, ci-dessous se trouve esquissé le portrait d’un artiste de talent.
  • Né en 1965, il a rejoint le Conservatoire musical de Tanger en 1978.
* Membre de l’orchestre du Conservatoire musical de Tanger dirigé par Ahmed Zitouni.
* Membre de l’Association des Amateurs de Musique arabe de Tanger dirigée par Moulay Driss Cherif D’Ouezzane depuis 1981.Il a appris les bases de la musique Andalouse avec des professeurs chevronnés tels que Cheikh Ahmed Zitouni, le professeur Mohamed Larbi Lamrabet.
* Fondateur de l’Orchestre « Layali Annagham » en 1985.
* Lauréat du Grand Prix national du Festival de Chefchauen de la Musique Andalouse en 1986.
En compétition :
- L’Orchestre de Safi présidé par Mohamed Bajjedoub (2ème prix)
- L’Orchestre Lamdghri de Meknès (3ème prix).

* Participations aux : - Festivals Andalous de Chefchaouen depuis 1982.- Festival de Fès entre le 12 et 14 avril 1985- 3ème édition du Festival Culturel de Safi entre le 23 et le 27 juillet 1985.

En 1988, il a inauguré en compagnie de son orchestre l’organisation annuelle des soirées des Amateurs de la Musique Andalouse à Tanger.
En 1989, il a représenté le Maroc à la Rencontre Arabo-espagnole dans la ville de « Al Monaco », au sud de l’Espagne en compagnie du maestro Mohamed Bouânani, le violoniste notoire et du professeur Saleh Charki, compositeur et joueur de lyre exceptionnel.
En 1992, accompagné de son orchestre, il a enregistré des Séquences Andalouses pour la chaîne espagnole « Canal Sur ».
En 1993, il a représenté le Maroc à Athènes à l’occasion du jumelage des capitales grecque et marocaine.
Durant l’été 1993, il a célébré la clôture des Jeux de la Méditerranée à Nîmes (France). Spectacle retransmis par plus de 60 chaînes de télévision.
En 1994, il a animé à Marseille la Journée Mondiale de la Musique avec un débat sur le thème de la Musique dans le bassin de la Mer Méditerranée.
En 1995, il a enregistré des Séquences Andalouses pour la R. T. M.En 1996, il a présenté un spectacle artistique au Théâtre national Mohammed V à Rabat.
En 1997, en compagnie du grand chanteur Abdessalam Sefiani, il a présenté un spectacle Andalous au Théâtre Mohammed V.
En 1998, il a de nouveau enregistré 12 séquences de l’Art Soufi pour la R. T. M.En janvier 1999, il a enregistré une cassette-vidéo contenant les meilleures chansons de l’Art Soufi. En avril, célébration du 50ème anniversaire de la fondation de l’Ecole Nationale d’Administration au Théâtre Mohammed V, spectacle organisé sous le haut patronage de S.M. le Roi et en collaboration avec le Ministère de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative.
Depuis septembre 2000, préparation et présentation de l’émission artistique « Mirate » à la R. T. M.
En janvier 2001, préparation d’une Spéciale consacrée à feu Mohamed Laarbi Temsamani. En août, célébration de la soirée « Naghma Ouatay » sur le thème « Aljalia ».
En octobre, participation au Festival International d’Aljeziras en Espagne.
Depuis janvier 2002, il a enregistré des Séquences Andalouses pour la R. T. M. d’une durée de 15 heures et avec la participation de cinq grands orchestres marocains.
En octobre, il participe au Festival International d’Aljeziras.
En avril 2003, collaboration à la 3ème édition du Festival International de la ville espagnole de « Fuenjerola ».
En mai, enregistrement d’une cassette-audio contenant les meilleures chansons de l’Art Soufi sous le titre « Taranime ».
En juin, soirée artistique « Naghma Ouatay » dédiée à feu Mohamed Laarbi Temsamani. Du 11 au 19 juillet , 3ème édition du festival International de la ville d’Espagne « Jimena de la frontera ».
En octobre, participation au festival International d’Aljeziras et célébration de la soirée artistique « Asshato Lakoum » à la télévision 2M avec présentation des chansons de l’Art Soufi : « Ibn al Farid », AlBousiri », etc …
Aujourd’hui, j’ai le plaisir immense de vous annoncer la sortie en France de son premier album de Chants.

Saïd El Meftahi - Yabiladi.com

TANGER - La ville de l'art